Ancien entrainement.jpg

La philosophie

Beaucoup ont dit que [G. Hébert] était en avance sur notre siècle. Il est plus judicieux de dire que son œuvre n’a pas d’époque.

Georges Victor Régis Hébert

Après avoir travaillé sur sa méthode d'éducation physique, G. Hébert a développé toute une philosophie autour de son œuvre. On en voit déjà les prémices au collège d'athlète de Reims par sa collaboration avec le Dr. Paul Carton.

Sa vision s'élargit nettement lorsqu'il développe les Palestres avec sa femme Yvonne.

Pour nous, il ne suffit pas de pratiquer la méthode pour être hébertiste : il faut se mettre en disposition d'être fort pour être utile, chacun à son niveau. 

Une petite graine :

Hébert et sa méthode

La méthode, un indice sur l'équilibre naturel des choses.

Le premier constat d'un hébertiste qui évolue dans la nature est simple. La réalité dans laquelle il évolue obéît à certaines règles : un sol mouillé et terreux glisse et salit, une branche morte et friable casse. Ces règles sont immuables et nous les intégrons au fur et à mesure que nous nous y confrontons.

La sédentarité a changé notre perception du monde !

Le mythe de la montagne Pelée (cf. page l'histoire) explique bien la sédentarité selon la vision de G. Hébert. Elle est pour lui une déconnexion de notre nature et de la nature des autres, de notre environnement. Il commence alors ses travaux sur un domaine qui l'intéressait déjà, l'éducation physique. Plus de détail ci-dessous.

Y a-t-il un ordre naturel ?

Hébert ne se dit pas inventeur, mais découvreur de la méthode naturelle. Pour lui, "il n’a fait que rendre évident la loi du développement physique, éthique et mental selon l'ordre naturel des choses" selon Régis Hébert.

L'hébertisme répond à une constante recherche d'équilibre, c'est une vision du monde où la nature n'est ni divinisée ni délaissée comme un concept abstrait. Elle est alors un environnement sain où l'être humain doit apprendre à évoluer dans le respect des êtres et des choses. 

C'est une avancée fondamentale dans la conception de notre corps et des autres dans l'écologie intégrale. Elle introduit une notion de respect et de collaboration entre les êtres spirituels et matériels. 

 

Hébert n'aura pas la prétention d'établir une méthode pour tous les domaines de la vie et s'appuiera alors sur ses pairs comme P. Carton, médecin naturopathe, pour un mode de vie plus sain et plus humain.  

 
 

Education au réel et lien social

Nature et humanité VS sédentarité

L'hébertisme

L'objectif de G. Hébert est de "permettre aux hommes et femmes de plus en plus désorientés par une vie artificielle, de retrouver une santé source de joie". Il innove ainsi avec une méthode qui permet aux pratiquants de vivre une vie moderne, et saine, en "compensant la sédentarité" dans une recherche d'équilibre constante entre "Hi-Tech" et Nature. 

Le mode de vie

Ce constat permet d'envisager la possibilité de vivre sainement dans un environnement moderne et sédentaire en apparence, par la pratique d'un mode de vie hébertiste. Ce dernier s'inspirant de cette "compensation" s'applique aussi bien à l'assiette qu'a l'intellect et est une application directe de la devise d'Hébert : être fort pour être utile. 

L'hébertiste tous les jours

Une grande part du travail repose dans l'exercice de la volonté et l'écoute de nos besoins. Apprendre à avoir un bon sommeil (se coucher plus tôt et se lever sans traîner) et à se respecter forme une première étape.

L'alimentation en fait aussi partie : l'effort de choisir local et de saison ou encore de cuisiner des plats simples mais complet est important. 

Socialement, l'hébertiste œuvre en vue du bien commun, il est prompt à servir et développe un lien régulier avec son entourage proche et large. Comme le dit Aristote, "l'homme est un animal politique", il vit aussi des relations qu'il entretient avec les autres !

Enfin, il recherche la beauté et s'évertue à développer sa magnanimité.

Les piliers

La vie de nos contemporains devrait reposer sur ces deux piliers : un ancrage dans la réalité et un renforcement du lien social, dans une finalité altruiste.

Le chant des oiseaux

L'éducation au réel passe aussi par l'écoute et l'observation. Aussi, doit-on rééduquer nos sens à lire les signes de la nature pour mieux la comprendre.

Le vol des hirondelles est un bon exemple. Lorsqu'elle s'agitent à basse altitude, c'est que leur proie, le moucheron, vole bas, répondant aux contraintes météos de formation d'un cumulonimbus. L'hirondelle qui vole bas annonce donc souvent un orage.

Savoir lire les signes de la nature est important pour la comprendre.

Hébertiste aujourd'hui

« Deviens ce que tu es » Pindare

Vivre en harmonie avec sa propre nature

Avant d'apprendre à vivre en harmonie avec les autres et la nature, il est important d'apprendre à vivre en harmonie avec soi-même. Ces deux apprentissages sont très liés et sont l'objet d'éternels recommencements tout au long d'une vie. Les vivre avec l'hébertisme, c'est renouveler cet apprentissage au sein d'une communauté.

Éviter le Burn-out

Trop habituel désormais, l'hébertisme peut aider à prendre du recul sur soi ! Une séance en extérieur vous vide la tête, la remplit de bonne humeur et d'amitiés. Bien vous alimenter, bien dormir, se mettre au service de vous-même et des autres seront de bons remèdes. 

Un retour vers la nature

Renforcé depuis la crise du Covid et les multiples confinements, on observe un besoin de retour progressif à la nature, une quête de sens. Nous nous posons des questions sur l'écologie environnementale et sociale. L'hébertisme apporte une réponse économique, minimaliste et complète.

Là où nous cherchons le zéro déchets, zéro plastique et le retour en extérieur, l'hébertisme promet une adaptation à tous types d'environnements, une vie conforme à l'ordre naturel, sans matériel superficiel, utilisant la nature comme terrain de jeu. 

Des camps pour aller plus loin

Nous proposons depuis plusieurs années des formations. Pour transmettre cet art de vivre, nous y ajoutons désormais des camps d'été destinés à apprécier la joie de la nature. D'une durée de 2 à 6 jours, vous y apprendrez à combattre le stress, à vivre plus simplement et à comprendre la nature.